Alors ?
Alors je me suis laissée divertir, envahir.
Jamais pris le temps de poser certaines choses.
D’autres se sont dessinées, progressivement,
sur lesquelles je voudrais vous rendre compte ici.
(en souhaitant pour vous que je sois claire dans mes propos -
vous me reprendrez)

Sur Twitter
- J’ai, sans trop de doutes, été addict oui.
Besoin de voir ailleurs, de m’évader aussi,
Ceci dit, cela ne m’a pas empêcher de satisfaire mes passions,
d’enrichir mes réflexions et ma façon d’aborder mes actes.
Dont acte.
- Oui, Twitter m’a permis aussi,
bien que les ‘apparences’ puissent jouer contre moi,
m’a permis donc de canaliser, de poser.
- Oui Twitter fourmille, comme la Toile.
Le tout est de réfléchir, je crois,
à comment l’utiliser
pour mieux être et agir en fonction de ses intérêts.

De mon usage et de mon intérêt à tweeter
- Je réfute l’usage commercial s’il n’est pas motivé par une culture, par un partage.
Le fric pour le fric : je ‘défollowe’.
- J’aime ce côté ‘récréation’ qui me semble une échappatoire nécessaire à tous.
Oui, d’autres lieux possibles pour la détente, mais sur Twitter,
cela en fait aussi un lieu conviviale, humain.
- Le partage d’information est un lien qui me semble tout aussi essentiel sur twitter.
sans doute est-ce aussi parce que je ne conçois pas ne pas partager ce que je sais,
ce que je lis.
Je crois aujourd’hui que ce liant qu’est l’information/le savoir permettrait
de mieux appréhender nos manières d’agir, de réagir.
Pour ma part, cela y contribue.
Voici la raison pour laquelle je retweete beaucoup.
Parce que cela peut-être utile à quelqu’un ou à quelques causes voire combats.
- Et je tague, quand je le peux, pour permettre de mieux retrouver l’information.
Je tague d’ailleurs, si je le peux et sais, multilingue,
pour permettre aussi cet échange hors la langue originelle si possible.
Oui, dans cet optique d’échanges toujours.

Pour en revenir à mes pratiques
Geek pas mal, je découvre sans cesse de nouveaux outils, de nouveaux usages.
- J’utilise chaque jour 2 à 3 navigateurs différents,
j’ai ouvert, en permanence, dans l’un nombre d’onglets,
dans le second de la musique (par exemple).
- Dans mes onglets, des blogs à lire pour hier,
des réflexions, des présentations à feuilleter aussi,
des informations à lire et à sauvegarder.
- De là un éparpillement.
Parce qu’en dehors de ces textes, j’utilise des agrégateurs,
des outils pour indexer et ranger mes surfs et lectures,
non seulement pour archives mais aussi, toujours, dans cette idée de partage.
- La difficulté réside dans le fait que certains de ces outils se recoupent,
sont redondants aussi. Ils ont chacun leurs attraits et leurs faiblesses,
ils ont aussi chacun leurs réseaux.
- Alors je tente, aujourd’hui, et demain, de partitionner chacun, par thématique sans doute.
Je vous le concède, la tâche est ardue.
Mais je tends vers cet objectif de ‘rangement’.

Pour terminer sur ce que je fais
Je reviendrai plus tard sur mes liants et noeuds.
Parce qu’aujourd’hui, il me faut poser certaines pierres pour mon avenir.
Ainsi, quelques fiches à réaliser pour expliquer l’usage de tel ou tel autre outils.
Cela me permettra aussi de mieux les appréhender pour mon usage perso/pro.

Je serai ravie de discuter de tout cela avec vous ivl, ici dans les commentaires,
sur twitter ou ailleurs (à votre convenance) et irl également (un jour sans doute).
N’hésitez pas.
Osez. Osons.

Share/Save/Bookmark