en un matin à peine éveillé..
là où les rêves d'une nuit se dissipent..
doucement..
dans cette brume..

derrière la fenêtre
se perdre dans les nuages..
apercevoir le bleu du ciel
se laisser emporter

là.. au ventre..
quelques envies..

et dans l'écho des derniers pas qui disparaissent,
tenter de retrouver cette odeur..
la douceur d'un lieu apaisé..

faire un pas après l'autre..
entrer dans le jour..
sans se retourner

et ces tendres pensées..
les emporter avec soi..