sous une lune devinée volet clos j'écris que j'ai trop écrit j'écris que je ne sais pas pourquoi je ne comprends pas aurais-je trop écrit
sous une lune devinée j'écris que je suis un cat écoutant Vian sur les toits de Paname Paname où tout se ferme et s'éteint et les rideaux se tirent Paname couleur ocre
sous une lune je n'écris rien parce que rien ne vient pas plus que mon sommeil et je ne sais pas qu'en faire
sous une lune devinée volet clos j'écris que j'ai trop écrit j'écris que je ne sais pas pourquoi je ne comprends pas aurais-je trop écrit
sous une lune devinée j'écris que je suis un cat écoutant Vian sur les toits de Paname Paname où tout se ferme et s'éteint et les rideaux se tirent Paname couleur ocre
sous une lune je n'écris rien parce que rien ne vient pas plus que mon sommeil et je ne sais pas qu'en faire
même le silence ne vient pas
je ne peux qu'attendre là que quelque chose quelqu'un m'emporte là vers d'autres ailleurs
et je ne peux que deviner la lune et rêver Paname et ne pas écrire ce qui me vient là sous les doigts
parce qu'elle ne peint pas pas ce soir rien n'est venu pour elle
alors même que je voyais couleur je voyais désert je parlais voyage et pensais liberté
on est bien peu de choses quand ce qui nous tient nous fait défaut
on est bien peu de choses quand on ne peut que deviner la lune ou attendre qu'au bout du pinceau s'esquisse quelques traces sur la toile
comme ici à ne pas écrire mais à laisser se confondre quelques lettres pour en dessiner d'autres contours
sous une lune devinée volet clos je n'ai pas encore rêvé